Vie et mort dans la Bible par Jean Soler

Vie et mort dans la Bible

Titre de livre: Vie et mort dans la Bible

Éditeur: Éditions de Fallois

ISBN: 2877064980

Auteur: Jean Soler


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Vie et mort dans la Bible.pdf - 44,191 KB/Sec

Mirror [#1]: Vie et mort dans la Bible.pdf - 21,167 KB/Sec

Mirror [#2]: Vie et mort dans la Bible.pdf - 40,199 KB/Sec

Jean Soler avec Vie et mort dans la Bible

Ce livre met en évidence l'usage symbolique de la nourriture dans les comportements rituels des Hébreux, soit qu'ils s'interdisent de consommer certaines viandes décrétées " impure "", soit qu'ils s'abstiennent totalement de manger et même de boire, soit qu'ils offrent à Iahvé, leur dieu national, des victimes qui seraient, selon la Bible, son " aliment ". En quel sens ? Et pourquoi faut-il mettre à mort des êtres vivants - animaux, parfois même humains - pour un dieu qu'on appelle le " Dieu vivant " ? Ces études sur les préceptes alimentaires, les jeûnes et les sacrifices dans la société hébraïque complètent l'analyse des croyances religieuses du peuple juif que Jean Soler a entreprise dans L'Invention du monothéisme et qu'il a poursuivie en examinant les règles de vie caractéristiques de ce peuple dans La Loi de Moise. Ainsi s'achève une trilogie dont le premier volume relève de la métaphysique, le deuxième de la morale et le dernier de l'anthropologie. " De textes que l'on croit connaître, Jean Soler donne une lecture à vous couper le souffle. " Jacques Franck, La Libre Belgique sur La Loi de Moise.

Livres connexes

Ce livre met en évidence l'usage symbolique de la nourriture dans les comportements rituels des Hébreux, soit qu'ils s'interdisent de consommer certaines viandes décrétées " impure "", soit qu'ils s'abstiennent totalement de manger et même de boire, soit qu'ils offrent à Iahvé, leur dieu national, des victimes qui seraient, selon la Bible, son " aliment ". En quel sens ? Et pourquoi faut-il mettre à mort des êtres vivants - animaux, parfois même humains - pour un dieu qu'on appelle le " Dieu vivant " ? Ces études sur les préceptes alimentaires, les jeûnes et les sacrifices dans la société hébraïque complètent l'analyse des croyances religieuses du peuple juif que Jean Soler a entreprise dans L'Invention du monothéisme et qu'il a poursuivie en examinant les règles de vie caractéristiques de ce peuple dans La Loi de Moise. Ainsi s'achève une trilogie dont le premier volume relève de la métaphysique, le deuxième de la morale et le dernier de l'anthropologie. " De textes que l'on croit connaître, Jean Soler donne une lecture à vous couper le souffle. " Jacques Franck, La Libre Belgique sur La Loi de Moise.Ce livre met en évidence l'usage symbolique de la nourriture dans les comportements rituels des Hébreux, soit qu'ils s'interdisent de consommer certaines viandes décrétées " impure "", soit qu'ils s'abstiennent totalement de manger et même de boire, soit qu'ils offrent à Iahvé, leur dieu national, des victimes qui seraient, selon la Bible, son " aliment ". En quel sens ? Et pourquoi faut-il mettre à mort des êtres vivants - animaux, parfois même humains - pour un dieu qu'on appelle le " Dieu vivant " ? Ces études sur les préceptes alimentaires, les jeûnes et les sacrifices dans la société hébraïque complètent l'analyse des croyances religieuses du peuple juif que Jean Soler a entreprise dans L'Invention du monothéisme et qu'il a poursuivie en examinant les règles de vie caractéristiques de ce peuple dans La Loi de Moise. Ainsi s'achève une trilogie dont le premier volume relève de la métaphysique, le deuxième de la morale et le dernier de l'anthropologie. " De textes que l'on croit connaître, Jean Soler donne une lecture à vous couper le souffle. " Jacques Franck, La Libre Belgique sur La Loi de Moise.